fbpx
Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

Comment bien ventiler une véranda ?

La véranda est une large pièce constituée de larges vitres. Elle fait l’objet de nombreux préjugés, notamment sur son isolation. Trop chaud en été, trop froid en hiver… Spécialistes de la menuiserie et de la véranda, notre expérience et notre savoir-faire nous permettent de vous proposer des vérandas agréables et tempérées. En effet, avec le retour des beaux jours, les vérandas retrouvent leur utilité estivale. Pour des repas de famille, pour se reposer en profitant des rayons de soleil, ou profiter de la vue sur votre jardin… la véranda sera votre nouvel allié bonheur. Cependant, il faut absolument veiller à l’équilibre thermique de votre véranda pour qu’elle puisse rester un lieu de vie agréable et non l’inverse. Aujourd’hui on vous explique tout !

Comment obtenir un équilibre thermique pour votre véranda ? 

La ventilation de votre véranda dépend en réalité de différents besoins :

  • D’une part, le renouvellement de l’air est très important, et ce pour n’importe quelle pièce, y compris votre véranda 
  • Vous devez contrôler l’hygrométrie de votre véranda. L’hygrométrie représente le taux d’humidité de l’air. Une hygrométrie trop élevée pourrait provoquer l’apparition de moisissures sur les parois ou altérer votre santé par le déclenchement d’allergie 

Gérer l’équilibre climatique de votre véranda peut donc s’effectuer avec la mise en place de systèmes de ventilation mécaniques ou naturels. Tout dépendra de vos préférences et de vos besoins. Il vous suffira d’adapter votre système de ventilation selon la fonction de votre véranda, qu’elle soit une piscine, une cuisine ou un salon, mais aussi en fonction du climat local et de sa surface. 

Faire le choix des aérateurs pour le renouvellement de l’air au sol

Les aérateurs sont des boitiers en PVC ou en aluminium destinés à renouveler l’air. Leur fonction est de diffuser de l’air frais, ils sont généralement placés en bas des vitrages de façade ou encastrés dans le châssis. Un des avantages, non négligeable, des aérateurs est qu’il dispose d’une rupture de pont thermique afin de ne pas nuire à l’isolation de votre véranda. Il n’y a donc pas de pertes énergétiques. 

On distingue 2 types d’aérateurs : les aérateurs statiques et les aérateurs dynamiques. 

Les aérateurs statiques vont permettre une entrée d’air qui se fera manuellement dans la pièce. À l’inverse, un aérateur dynamique va réguler le flux d’air qui doit entrer dans la véranda en fonction de la température et de l’hydrométrie. Le tout étant contrôlé grâce à un thermostat et un hydromètre. Une fois de plus la taille de l’aérateur que vous choisirez dépendra de la taille de votre véranda. Les aérateurs vont donc évacuer l’air au niveau du sol. Nous allons voir maintenant comment évacuer cette fois l’air en suspens, c’est-à-dire l’air de la pièce. 

Renouveler l’air de la véranda grâce à la ventilation mécanique ou naturelle : 

La ventilation mécanique dynamique pour votre véranda

Cette forme d’extracteur est une des premières solutions possible et envisageable. Elle consiste à installer un boitier intégré au toit de votre véranda pour la ventilation mécanique de l’air. Ce « ventilateur » est doté d’une turbine électrique grâce à laquelle l’air est renouvelé plusieurs fois par heure.

Le problème qui se pose avec cette solution, c’est que la ventilation mécanique peut engendrer une légère nuisance sonore. C’est une solution envisageable si votre véranda est réceptive à l’effet de serre, dans ces cas elle permettra un rafraichissement naturel et agréable de l’air durant l’été. De plus il est également possible d’opter pour des stores pour vérandas. Si vous souhaitez bénéficier plus d’informations, lisez donc notre article sur les protections solaires. 

L’ouverture de toit, une option naturelle de ventilation pour votre véranda

Ici, pas question de ventilation motorisée ou avec turbine. Il est tout à fait possible de poser un châssis ouvrant à l’emplacement situé le plus en haut de votre véranda. Cela permettra d’évacuer l’air chaud grâce à une ouverture se faisant à l’aide d’une tringle manuelle ou avec une assistance motorisée au choix. Attention cependant à veiller à ce que le châssis soit sur une pente suffisamment importante afin d’éviter un risque d’infiltration d’eau. Votre véranda devra également proposer une évacuation adaptée. 

Enfin vous pouvez aussi faire le choix d’un châssis coulissant, meilleure capacité de renouvellement garantie ! 

Vous n’avez pas de véranda et vous aimeriez en avoir une qui correspond réellement à vos attentes ? Consultez notre article la construction des vérandas.

Chez Verre Clair nous sommes des spécialistes de la véranda. Nous fournissons à nos clients des vérandas de qualité, modernes et fonctionnelles. Vous habitez dans le nord de la région parisienne ?

Vous désirez installer une véranda ?

N’hésitez pas à faire un devis ou à nous contacter, notre équipe se fera un plaisir de vous répondre. 

Besoin de conseils ou tout simplement de nous contacter ?