Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

Bien choisir son éclairage de véranda

De nos jours, la véranda est une pièce à vivre de la maison et, comme toutes les autres pièces, vous devez prévoir un système d’éclairage adapté à son usage.

Grâce à ses grandes baies vitrées, la véranda bénéficie la journée d’un éclairage idéal. Savez-vous que vous allez passer en moyenne 40% de votre temps dont 50% de nuit dans ce nouvel espace de vie ?

Dans la véranda, il y a 2 types d’éclairage : l’éclairage principal qui va éclairer l’ensemble de la véranda, et l’éclairage secondaire dont l’usage est principalement décoratif.

En matière d’éclairage les solutions sont nombreuses : spots fixes ou orientables, lustres, lampes sur rails etc. Reste à savoir lequel est le plus adapté à votre projet.

Voici 9 conseils pratiques sur le choix d’un éclairage pour votre véranda.

 

1.     Quelle quantité de lumière pour un espace vitré ?

Dans une véranda, il est indispensable que la lumière soit répartie de manière homogène grâce à un éclairage zénithal à haut rendement. Pour cela, une quantité de 4 000 lumens est conseillée pour une surface de 20m² (les lumens sont la quantité de lumière qui est émise par une source lumineuse). Pourquoi ?

  • 4 000 lumens est la quantité minimum pour égaler une ancienne installation halogène dans une pièce entièrement vitrée.
  • 40% de l’impression de lumière provient de la surface des murs : plus les surfaces murales sont claires, plus l’ambiance lumineuse sera forte.
  • La transparence du vitrage entraîne de fortes pertes lumineuses.

eclairage-veranda-verre-clair

 

2.     Pourquoi minimum 500 lumens par points lumineux ?

La véranda a une structure fine qui doit supporter un poids de vitrage très important. Il est donc nécessaire de réduire le nombre de perçages pour ne pas fragiliser la structure (il faut compter 1 spot pour 2m² / 2,5m²)

3.     Pourquoi une lumière dite « chaude » (à 2 700K) ?

Une lumière intense mais douce permet une température de couleur chaleureuse, reposante pour les yeux et l’esprit malgré une utilisation prolongée. Alors que sous un éclairage trop blanc ou pas assez puissant, vos yeux se fatiguent plus vite.

4.     Pourquoi un réflecteur de qualité (type « douche de lumière) et non un diffuseur ?

Le diffuseur n’oriente pas la lumière de façon confortable, il va se contenter de la disperser et vous serez gêné par un éblouissement en tout sens. Le réflecteur va au contraire permettre de diriger la lumière là où elle doit être posée et n’éblouira pas la personne installée en périphérie du mini projecteur. Il n’y aura donc aucun effet d’éblouissement.

5.     Pourquoi un variateur ?

Le variateur va vous permettre de gérer l’intensité de la lumière en fonction de la journée mais aussi de l’utilisation que vous aurez de la véranda. Que ce soit pour un bureau, un salon, une salle à manger etc. vous pourrez ajuster la quantité de lumière en fonction de l’ambiance désirée.

6.     Les dimensions de la véranda (hauteur et superficie) importent-elles ?

Puisqu’une extension n’est pas une autre, il important de noter que plus la hauteur sous plafond sera importante, plus la luminosité au sol sera faible. Par exemple : avec 50 cm de plus en hauteur, vous diminuez la luminosité au sol par plus de 2 ! Il est très important d’effectuer une étude de projet personnalisé.

7.     Pourquoi un refroidisseur en aluminium et non un socle en fonte d’aluminium ?

Le carbone contenu dans la fonte en aluminium affaiblit considérablement la conductivité thermique.  C’est pourquoi, un radiateur en aluminium placé derrière le spot évitera la surchauffe de la diode qui ne supporte pas la chaleur afin d’en garantir une très longue durée de vie et une stabilité de la lumière.

8.     Quel système de câblage ?

Pour éviter les coupures ainsi que des pertes énergétiques, le câble doit être doublement protégé. La pose par un professionnel est fortement conseillée.

9.     Qui place votre éclairage ?

Un électricien ou notre équipe d’installation de vérandas ?

L’électricien sera nécessaire avant la pose finale. C’est lui qui préparera l’installation d’une prise de courant directement depuis le disjoncteur de votre tableau électrique. Le poseur quant à lui, installera au cours du montage de la véranda, les kits conçus pour les professionnels.

 

N’hésitez pas à nous contacter ou même venir nous rendre visite au showroom pour plus de renseignements.

Besoin de conseils ou tout simplement de nous contacter ?