fbpx
Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

Une toiture de véranda bien remplie

La toiture d’une véranda mérite réflexion car les matériaux qui la composent sont souvent soumis à des conditions climatiques très variables selon la saison.
Quand il faut concilier le confort thermique l’hiver et recherche de fraîcheur l’été, la constitution de la toiture d’une véranda joue un rôle très important.

Tout d’abord, le verre est le matériau traditionnel des toitures de véranda. Son esthétique est parfait d’autant plus que les vitrages de qualité assurent une luminosité optimale tout en régulant les phénomènes de chaud et froid. En hiver, les déperditions thermiques sont limitées avec un vitrage dont la face interne est recouverte d’une fine couche d’oxydes métalliques. Ce type de vitrage dit à faible émissivité, renvoie vers l’intérieur la chaleur émise par le chauffage tout en conservant le bénéfice des apports énergétiques gratuits. En été, la chaleur est abaissée quand le vitrage inclut une fonction de contrôle solaire ; apporte une quantité de lumière naturelle importante mais adoucie.

Ensuite, pour alléger le coût et le poids de la structure, les fabricants ont souvent recours à des matériaux à structure alvéolaire en matériau composite (méthacrylate ou polycarbonate). Composés de plusieurs parois, ils possèdent de bonnes performances isolantes mais résistent moins bien aux chocs et restent bruyants en cas de pluie. Si les matériaux de synthèse transmettent bien la lumière, ils donnent de moins bons résultats que le verre quand il s’agit de filtrer le rayonnement. Aussi, il est déconseillé de les mettre en œuvre dès lors que la véranda est exposée plein sud ou sud-ouest. L’avantage premier de ces matériaux est le prix.

Enfin, les panneaux sandwichs présentent une protection sans faille mais ont le défaut d’être entièrement opaques. Ils sont constitués d’un matériau isolant (mousse synthétique, polystyrène extrudé, etc.) pris en sandwich entre deux feuilles d’aluminium laqué. Cette composition leur confère un excellent bilan thermique qui en fait le matériau de prédilection dans les régions au climat rude ou très ensoleillé. Ces panneaux sont disponibles dans différents coloris afin de s’harmoniser avec tous les styles architecturaux et de différentes épaisseurs intégrant ou non un isolant phonique afin de réduire le bruit en cas de pluie.

En conclusion, pour concilier confort thermique et luminosité, on retiendra une toiture de véranda associant des panneaux sandwichs et des vitrages faible émissivité dans la conception de la toiture. Cette association de trames opaques et transparentes ne nuit absolument pas à l’esthétique de l’ensemble si elle est bien pensée en amont du projet.

Vous souhaitez recevoir rapidement un devis ? Demander un devis Verre Clair

Besoin de conseils ou tout simplement de nous contacter ?