fbpx
Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

Faire appel à un fabricant-concepteur de véranda

Comment bien choisir le professionnel à qui vous allez confier votre projet de véranda ; un artisan ou un fabricant-concepteur de véranda ? Il n’y a pas de recette miracle mais quelques principes de bon sens qui vous aideront à faire le bon choix pour de nombreuses années.

Premièrement, n’optez pas aveuglément pour le premier vérandaliste venu parce qu’il est installé au coin de votre rue. Etudiez le marché local et régional et consultez plusieurs professionnels différents. La comparaison de leurs offres sera déjà très parlante : un devis bâclé en trois lignes ou une proposition mirifique assortie d’une remise alléchante doivent vous alerter immédiatement. En revanche, une offre détaillée, comprenant une liste exhaustive de toutes les fournitures avec leurs spécifications techniques, accompagnée de documents graphiques et de pièces justificatives sur les garanties seront les premiers gages de son sérieux.

Ensuite, vient la compétence du technicien conseil qui s’occupera de votre projet ; ses références, son ancienneté dans le métier, la notoriété de l’entreprise qui l’emploie et le sérieux de ses installations ainsi que la manière dont il abordera le projet. Un vérandaliste « sérieux » doit prendre rendez-vous à votre domicile pour étudier les lieux et déterminer avec vous la forme et les options à retenir fonction de l’usage de la véranda. Il doit être à votre écoute et ne pas imposer tel ou tel modèle plus avantageux pour lui.

En France, le marché de la véranda se répartit entre deux types de professionnels : les artisans indépendants et les industriels qui conçoivent et fabriquent les vérandas commercialisées par leur réseau. On trouve un peu partout des entreprises compétentes et des produits de qualité, mais il faut surtout vérifier le niveau de professionnalisme de l’entreprise à savoir ses références, son antériorité, sa notoriété, la réactivité de son service après-vente, etc avant de s’engager. Il faut également vérifier si l’entreprise avec qui vous allez travailler a souscrit une police d’assurance décennale et biennale qui vous garantit en cas de malfaçons.

En conclusion, le sérieux d’un professionnel de la véranda qu’il soit indépendant ou membre d’un réseau s’exprime avant tout à travers les réalisations passées et la notoriété acquise grâce à des clients satisfaits, le « bouche à oreille » restant souvent la meilleure publicité.

On vous attend chez Verre Clair

Besoin de conseils ou tout simplement de nous contacter ?